exposition
à venir

du 26 avril au 18 août 2024

Au bonheur des bas

Cette exposition met en lumière la bonneterie, un des secteurs majeurs de la production textile en Bas-Languedoc depuis la fin du XVIIe siècle, et plus particulièrement la fabrique de bas au métier. En 1700, Nîmes fait partie des dix-huit villes autorisées par arrêté royal à utiliser le métier à faire des bas. Le développement rapide de cette activité dans la ville même et au cœur des Cévennes lui conférera une place prépondérante dans la production nationale aux XVIIIe et XIXe siècles . Les bas en soie, en coton, s’exportent alors dans le monde entier.
L’exposition traite de leur fabrication, de leur usage, de leur commercialisation et de leurs représentations. Aleth Jourdan, conservatrice en chef du patrimoine, de par ses connaissances des fonds textiles du sud de la France au sein du musée du Vieux-Nîmes (2011 – 2021) et de son implication dans l’étude des textiles dans les collections publiques et privées de la région PACA, est commissaire de cette exposition.

Dossier
pédagogique

Oral tradition
in the Cevennes